La lumière et le caniveau.

 

Le décès la semaine dernière du Maestro Ivan Fandino dans une modeste arène française a donné lieu sur les réseaux sociaux, comme on pouvait s’y attendre, à un déversement de haine, de rage, et d’indécence de la part des fantassins pouilleux du lobby anti-corrida. Inutile donc de revenir sur l’étalage de vulgarité et d’ignorance crasse qui alimente la bave malsaine de ces « défenseurs » de la cause animale pour qui la mort tragique d’un homme ne vaut pas plus que la mort – fut-elle glorieuse – d’un taureau.

En revanche il faut s’arrêter sur cet Himalaya de l’ignoble, sur cet Everest de l’ordure, atteint sur les ondes d’un media d’état – France Inter – le 23 juin dernier : dans une émission plus ou moins dirigée par une animatrice belge qui, de fait, possède un physique de radio, un énergumène improbable et à la voix de crécelle est venu étaler toute son absence de talent et son manque d’humanité en parodiant de manière infâme une chanson populaire. Si le prix de la liberté d’expression est de laisser l’opportunité à des matamores d’opérette de vomir en 140 signes leur exécration frelatée de la tauromachie, il n’est pas acceptable qu’un media financé sur nos impôts autorise un guignol à débiter des horreurs au mépris de la douleur d’une veuve, d’orphelines, et accessoirement, de tous ceux qui se lamentent de cette perte immense. Je dois à l’honnêteté de dire que la camarilla de bobos subventionnés présents sur le plateau était tire-bouchonnée de rire à l’écoute de cette pitoyable parodie. Un rire nerveux, mécanique. Un rire mauvais.

Ivan Fandino représentait tout ce qu’ils ne seront jamais : l’élégance, le courage, la culture (la vraie). Fandino a utilisé son existence à approcher l’essentiel, à faire de sa vie une oeuvre modelée par les vents de l’esthétique et de l’éphémère, du don de soi et de la gratuité du geste. Fandino est éternel, n’en déplaise à – et au contraire de – cette bande d’anonymes tâcherons du rire systématique, de la dérision de seconde main, de l’esprit d’arrondissement.

Un instant contaminé par le fétide air du temps qui a envahi – et pas seulement sur ce sujet – France Inter, j’ai failli écrire pour faire joli : « vous n’aurez pas notre haine ». Mais si, en fait…

Ollivier GIMENEZ-ESPINOS, Membre du Club Taurin de Bruxelles.

 

 

Macronleaks ne profitent jamais.

La soudaine migration sémantique de « En Marche » vers « La République en marche » offre un éventail de possibilités d’attaques informatiques nouvelles dont le premier cercle de conseillers du président élu doit veiller à se prémunir.

Montretout
Montretout

Mode opératoire possible des Macronleaks.

Le piratage des messageries emails des proches d’Emmanuel Macron, revendiqué à la fin du mois d’avril par les pirates russes de la nébuleuse de Poutine, pourrait avoir été favorisé par le dépôt de noms de domaines voisins de En-Marche.fr, suivi du phishing des identifiants utilisateurs et mots de passe par l’envoi d’emails invitant à se connecter sur un faux site du mouvement ou l’exécution d’une note en pièce jointe incluant un cheval de Troie exécutée par la victime sur un poste non patché .

Lesdits emails de phishing auraient échappés à la vigilance du CTO d’en-marche qui ne semble pas avoir mis en place un dispositif de sécurité suffisant jusqu’à la fin du mois d’avril : le responsable informatique du mouvement d’Emmanuel Macron devait probablement répondre à la priorité absolue de rendre la communication la plus fluide possible à l’intérieur du mouvement afin que synthèses, notes et briefings remontent le plus rapidement vers le candidat.

Or, le dépôt des noms de domaines de « La République En Marche », le 7 mai par le CTO du mouvement ne couvrent, pour l’instant que les seuls TLD .fr et .com et uniquement deux anagrammes possibles du nouveau nom de baptême d’En Marche, si bien qu’il faut craindre que pirates et cybersquatteurs ne tentent de réitérer le piratage éventuellement en y ajoutant un degré d’hostilité supplémentaire : le RansomWare ou RançonCiel, virus qui crypte tous les fichiers, envoi la clef de décryptage au hacker, qui demande rançon ou formule un chantage assorti d’un ultimatum au delà duquel la clef de décryptage est supprimée à tout jamais. Face à ce type d’attaque le FBI américain, lui-même impuissant, recommande aux victimes de payer la rançon.

ransomware : programme cryptant les données contre rançon.
ransomware : programme cryptant les données contre rançon en bitcoin.

C’est pourquoi, le premier cercle du président pourrait avantageusement utiliser un programme de containérisation d’application conçu par un français à l’instar de bufferzone : La containérisation d’applications permet de lancer le navigateur Internet protégé et pièces jointes email dans un espace (« container ») à partir duquel rien ne transite sur la vraie machine protégée . Du coup, les menaces (virus, chevaux de troie, Ransomware) explosent dans le vide et les données sensibles ne sont jamais compromises.

Les utilisateurs et membres de LaRepubliqueEnMarche.fr .com et EnmarcheLarepublique.com et .fr, quant à eux, auraient avantage à suivre les recommandations de leur CTO quand il s’avisera de leur proposer la mise en place d’une politique de sécurité informatique articulée avec filtrage des URL, filtrage des téléchargements et restructuration du document téléchargé avec extraction de la mise en page, textes et images.

MacronsLeaks : le Boomerang lancé par Poutine finit sa course en Trum-xit.

Ce type d’attaque remonte à la fin des années 90, préhistoire de la sécurité informatique ; aucune prouesse technique n’aura donc été employée par les pirates sympathisants du GRU.

La diffusion retardée des emails, en revanche, signe la culpabilité des groupes de pirates informatiques sympathisants du GRU, Apt28, Pawn Storm, Fancy Bear comme un gant blanc oublié signerait le larcin d’Arsène Lupin : ces groupes de pirate, en effet, sont célèbres pour la diffusion retardée du fruit de leurs piratages.

S’ils ont complètement échoué à influencer le sort des élections françaises et quelque peu écorné la solennité du président Poutine, ces mouvements pirates sympathisants du pouvoir russe ont, en revanche, réalisé une opération marketing auto-promotionnelle visant à commercialiser leurs services : la quatrième armée, la guerre informatique.

Le piratage des candidats aux élections présidentielles est aux cyber mercenaires ce que le salon du Bourget est aux avions de chasse ; simple opération marketing pour vendeurs de canons.

La publicité mondiale donnée à l’évènement est un carton d’invitation adressé, par les pirates russes, aux gouvernements et organisations mafieuses ne disposant pas d’une quatrième armée les invitant à louer leurs services de cyber mercenariat pour attaquer leurs ennemis.

En revanche, les hackers du kremlin ne disposant pas d’analystes politiques, ils se sont trouvés dans l’incapacité d’exploiter les données détournées recherchant à toute force la compromission du candidat sur le terrain du droit pénal, en vain : pas la moindre fausse facture, ni le moindre pot de vin dans les emails volés.

Au final, les mercenaires n’ont eu d’autres choix que de se tourner vers les seuls analystes politiques de leur nébuleuse, l’extrême droite américaine sympathisante du président Trump pour fabriquer un faux grossier, le « compte aux Bahamas » inspiré quelque peu de la déclaration malheureuse de Marine Lepen lors du débat présidentiel du second tour. La candidate avait en effet « espéré ne pas découvrir qu’Emmanuel Macron disposerait d’un compte aux Caraïbes.

Le cheminement occulte des fichiers détournés à la fin du mois d’avril depuis l’obédience proche du kremlin vers l’extrême droite pro-Trump a ainsi démontré l’existence d’un tunnel idéologique Trump-Poutine confirmé par le limogeage express du directeur du FBI et la rencontre Trump-Lavrov.

Parallèlement, les Macronleaks ont également contribué à la défaite de Marine Lepen, qui s’est quelque peu discréditée en insinuant de façon prémonitoire qu’on ne découvrirait pas qu’Emmanuel Macron aurait un compte aux Caraïbes. Insinuation d’autant plus maladroite qu’il est avéré, non contredit et peu sérieusement contestable que les Lepen sont financés par la nébuleuse du Kremlin.

Le boomerang des Macronleaks fait d’une pierre trois coups en écornant le lanceur, Poutine, en assommant le Front National par le retrait de Marion Maréchal et le renoncement aux législatives de Marine Lepen pour finir sa course en possible Trump-xit.

Macronleak ne profite jamais.

Gemmes, joyaux et pierres précieuses les plus chères.

Le 4 avril 2017, chez Sotheby’s, à Hong Kong, le marteau est tombé adjugeant, The Pink Star, la gemme la plus précieuse jamais vendue, au prix inédit de 71,2 millions de dollars.

The Pink Star
The Pink Star

Le diamant rose titrant 59,60 carats, pur à la loupe 10x, est dépourvu d’inclusions, sa couleur fantaisie rose vif et sa clarté d’une pureté absolue signent « The Pink Star » le diamant le plus rare au monde.

Découvert par De Beers en Afrique en 1999 sous la forme d’un dodécaèdre brut de 132,5 carats, « the pink star » a été facetté puis vendu au détaillant de bijoux Chow Tai Fook, sous le nom de baptême « CTF Pink ».
The Pink Star a battu le précédent record du diamant de 14,62 carats, de couleur fantaisie bleu vif, The Oppenheimer Blue, adjugé à Genève, chez Christie’s au mois de mai 2016 pour 57,5 millions de dollars.

diamant fantaisie bleu vif,
diamant fantaisie bleu vif, « Oppenheimer blue »

« Oppenheimer Blue » demeure l’indétrônable joyau parmi les diamants bleus, après avoir brisé le records établi au mois de noveambre 2015, par le The Blue Moon de Josephine de 12,03 carats offert par un milliardaire de Hong Kong à sa fille éponyme, à l’âge de raison pour lequel les marteau Genevois de Sotheby’s est tombé à 48 millions de dollars.

The Blue Moon of Josephine.
The Blue Moon of Josephine.

Rapportée à son prix au carat, qui culmine à 4 millions dollars,  The Blue Moon of Josephine demeure la gemme la plus chère au monde.
Sotheby’s détient également l’enchère record du diamant fantaisie jaune vif le plus cher jamais vendu. Au mois de mai 2014, en effet, un diamant VVS1 de 100,09 carats, le Graff Vivid Yellow, a été vendu au prix record de 16 347 847 $.
C’est la maison Christie’s, quant à elle, qui détient le record du prix du pour un diamant fantaisie orange vif. L’Orange, diamant Orange Fancy Vivid de 14,82 carats, a ainsi été adjugé chez Christie’s au mois de novembre 2013 à plus de 35,5 millions de dollars.

C’est aussi Christie’s qui a vendu le diamant fantaisie vert vif  VS2 de 5,03 carats, baptisé « Aurora Green« , au mois de mai 2016 pour plus de 16,8 millions de dollars à nul autre que Chow Tai Fook Jewellery, propriétaire actuel de The Pink Star.

Les diamants les plus rares sont de couleur rouges ainsi, malgré sa taille relativement petite de 2,09 carats, un diamant rouge en forme de coeur a été adjugé au mois de novembre 2014 chez Christie’s Hong Kong pour près de 5,1 millions de dollars.

Au nombre des diamants blancs, le plus précieux est aussi, le plus titré en carats jamais adjugé : un diamant blanc, pur de 118,28 carats de couleur D, flawless, a été adjugé au mois d’octobre 2013 chez Sotheby’s à Hong Kong pour 30 680 000 $.
Les pierres précieuses de couleur, en particulier les saphirs, les rubis et les émeraudes, ont également enregistré de nombreux record d’enchères depuis quelques mois.
Le saphir le plus précieux à date est un coussin de 392,52 carats adjugé à 17,7 millions de dollars. « The Blue Belle of Asia » originaire du Sri Lanka, pierre centrale d’un collier en diamant, a été adjugé au mois de novembre 2014 chez Christie’s.
Au mois de mai 2015, un rubis birman de 25,59 carats, « The Sunrise Ruby« , a établi le nouveau record mondial d’enchères pour les rubis. Le marteau de Sotheby’s tombant à 30,3 millions de dollars.
« The Sunrise Ruby » baptisé ainsi d’après un poème de Rumi, poète perse du 13ème siècle, dont l’œuvre a nommé Rubis, pour la première fois le corindon de couleur rouge vif.
« … un rubis présenté à l’Aube.
Est-il encore une gemme, ou un monde écarlate ? N’offrant point de résistance aux rayons du soleil. Rubis et l’Aube ne font plus qu’Un … « 

The Sunrise Ruby

L’émeraude la plus précieuse au monde avait appartenu à Elizabeth Taylor, d’origine colombienne et titrant 23,46 carats a été adjugée 6 578 500 $.

Le mois de mai 2017 à Hong Kong, devrait être l’occasion de briser de nouveaux records à la faveur des enchères de Haute Joaillerie et des gemmes sur papier blanc les plus rares et les plus précieuses.

Protégé : Le Pen : Vive la Grande Russie et la Marseillaise en Russe.

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Thierry Mariani salue la victoire à Alep.

Le Député Thierry Mariani poursuit son mandat dans sa circonscription riche de 35 pays en commençant par la Thaïlande où CitizenKane le rencontre en tête-à-tête entre deux avions.

"Avoir un  portefeuille ministériel n'est pas mon obsession ; si telle était mon obsession je ne serai pas venu en Thaïlande et à Manille pour accompli mon mandat qui s'achève en mars : Je deciderai à ce moment là si je suis à nouveau candidat aux élections. Si on me confie une mission particulière tant mieux mais ma priorité est de finir correctement mon mandat."
« Avoir un  portefeuille ministériel n’est pas mon obsession ; si telle était mon obsession je ne serai pas venu en Thaïlande et à Manille pour accomplir mon mandat qui s’achève en mars : Je déciderai à ce moment là si je suis à nouveau candidat aux élections. Si on me confie une mission particulière tant mieux mais ma priorité est de finir correctement mon mandat. »

 

Rallié à François Fillon dès le début de la campagne des primaires, en juillet 2016, alors que le candidat ne réunissait que 8% d’intentions de vote, Thierry Mariani a choisi le personnage le plus posé et le programme le plus construit, moins flamboyant que Nicolas Sarkozy, non aligné à l’international et non « droit de l’hommiste » ; aux premières heures de son soutien, les courtisans d’aujourd’hui le traitaient de fou…

François Fillon un « Hollande de droite »? demande CitizenKane.

« Non pas du tout, François Fillon n’est pas un doctrinaire, il est régulier, sérieux, méthodique, le contraire de quelqu’un qui a le nez dans les sondages. C’est son coté austère et sérieux qui a plu aux Français. Si les électeurs nous font confiance en mai et que Fillon est élu il a l’obligation de réussir car la fois prochaine Marine Lepen aura une vraie chance de l’emporter ».

Le député des Français de l’étranger ne refuserai certainement pas de servir à nouveau dans un gouvernement de droite mais il accomplit son mandat actuel sans rien changer au rythme effréné de sa course dans les couloirs de l’Assemblée Nationale comme dans les dédales de Bangkok, Rangoon, Manille, Beyrouth, et même à Alep où il se rendra le 6 janvier pour soutenir les Chrétiens d’Orient lors de la messe chrétienne orthodoxe, jusqu’à la fin de la législature début mars. Il soutiendra François Fillon durant la campagne présidentielle et s’impliquera sur les domaines que le candidat souhaitera lui confier.

Le Député des Français établis à l’étranger, qui avait écrit à juste titre que les peuples choisissant toujours leur identité, les britanniques voteraient le Brexit ne s’est pas trompé non plus s’agissant de Trump : le Président américain élu s’adressait, en effet, à la majorité silencieuse des américains, lassés que les politiques les dédaignent pour les seuls intérêts des minorités.

Thierry Mariani relève que trois hommes ont disparu en 15 jours : « Sarkozy, qui continuera sa carrière de conférencier international, Juppé qui se retirera à Bordeaux » et François Hollande à qui le député souhaite une jolie carrière en Corrèze ou ailleurs.

Le plus actif des députés, selon l’instrument de mesure fourni par l’Assemblée ne décolère pas s’agissant de l’inégalité de traitement des français de l’étranger  devant l’impôt et assure que le programme de François Fillon a exclu toutes les mesures punitives à l’encontre des non-résidents.

« Il impensable qu’un français non-résident en dehors de l’UE soit plus lourdement taxé que ses compatriotes et qu’un citoyen Qatari lorsqu’il investi en France »

2016-12-13-1

Le gouvernement, en effet, a été condamné par la Cour de Justice de l’Union Européenne et le Conseil d’Etat pour assujettir les revenus fonciers et plus values immobilières des non-résidents à la CSG, la CRDS. Malgré cette décision de justice exemplaire, le gouvernement continue de mépriser ses dispositions en continuant de taxer les Français établis hors de l’Union Européenne.

Heureusement, cette attitude frondeuse du gouvernement actuel, qui voulait également imposer une taxation des revenus de source étrangère des français établis à Andorre (pour créer un précedent ?), est absolument abandonnée dans le programme de François Fillon se félicite Thierry Mariani.

Le député Mariani se rendait à Bangkok également pour prendre l’aune des résultats d’un nouveau régime de prise en charge des dépenses de santé.

Un nouveau régime de la Caisse des Français de l’Etranger (CFE) est sur le banc d’essai, adossé à la mutuelle IMA ce régime permet de compter sur un centre d’assistance 24/7 et du personnel disposé à accorder la prise en charge hospitalière. Au lieu 2, 3 hôpitaux à Bangkok permettant la prise en chargé en cas d’accident, il y en a 20 dans la zone.

S’agissant de la Syrie, Thierry Mariani participera à une messe à Alep le 6 janvier pour marquer son soutien à toutes les communautés religieuses face à Daesh et plus spécialement les communautés chrétiennes d’Orient. A l’occasion de ce déplacement, il rencontrera à nouveau Bashar El Assad.

Le député considère qu’il faut « changer de politique dans la region : les occidentaux ne peuvent combattre tous les fronts à la fois. L’intérêt de l’occident est que la guerre cesse en Syrie où il faut un gagnant et un perdant.

Assad est tout sauf mon idole mais à tout le moins ne représente t’il aucun danger pour la France. »

Thierry Mariani se félicite avec tous les adversaire du terrorisme de la reprise d’Alep et condamne le double standard de l’information qui consiste à rester muet sur les victimes civiles de Mossoul (ou intervient la coalition) et de prétendre que des enfants meurent seulement à Alep sous le feu Russe et l’armée loyaliste à Bashar el Assad.

« La première victime d’une guerre est la vérité et pour l’arrêter, il faut toujours un vainqueur. »

CIBOX : des « CAC en chocolat »

Où en est-on après un an d’enquêtes de la Brigade Financière et de l’AMF, menées en parallèle, sur une affaire Cibox alliant diffusion de fausses informations aux marchés (résultats réels de l’entreprise, identité réelle d’un des principaux actionnaires) et diverses indélicatesses fiscales ?

CIbox 1

Selon les informations de notre rédaction, le Parquet National Financier procèderait actuellement à l’évaluation de différentes voies judiciaires empruntables dans cette affaire.

Sur le volet originel de l’enquête, la diffusion de fausses informations au marché, le rôle du commissaire aux comptes de la société est bien sûr essentiel : il s’agit en l’occurrence de celui de Cyril Goerens de la société « Sofilux » qui percevait des honoraires supérieurs à 50.000 euros par an pour la certification des comptes d’une société de moins de dix employés. Qui faisait office d’expert comptable ? Même s’il avait cumulé ces deux fonctions, chose vaguement répréhensible, les honoraires perçus restent sympathiques pour une société de cette taille.

Originaire du Luxembourg, Cyril Goerens a fait ses gammes au sein du cabinet PricewaterhouseCoopers, aux côtés d’un autre « pianiste », Stéphane Bellanger de la société CBM Audit & Conseil, précisément le commissaire aux comptes suppléant de Cibox.

Les deux confrères ont dû quitter PricewaterhouseCoopers avant de s’établir en tant qu’indépendant. Dans l’affaire Cibox, Stéphane Bellanger n’est pas directement mis en cause, n’ayant pas, dans les faits, remplacé Cyril Goerens ou participé à la certification des comptes problématiques de Cibox.

Comme rien ne perd et rien ne se crée, selon un principe cher à Lavoisier, il semble que Cyril Goerens, dont le mandat n’a pas été renouvelé chez Cibox-, œuvrait comme « vice-président », ou parfois « directeur général délégué » d’Aubart & Associés, petite société dirigée par Patrick Aubart, justement le « nouveau » commissaire aux comptes de Cibox et vénérable membre du club de tir de la police nationale  selon ses déclarations sur les réseaux sociaux.

Chose remarquable pour un cabinet d’expertise comptable et de commissariat aux comptes, Aubart & Associés a été placé en redressement judiciaire depuis le 1er avril 2015. (source société.com http://www.societe.com/societe/aubart-et-associes-322868225.html)

Stéphane Bellanger a été reconduit comme commissaire aux comptes suppléant de Cibox après la nomination de Patrick Aubart.

Une tradition, ça se respecte.

Bons baisers de Lisbonne !

François-Régis Tézé

Citizen Kane avait publié différents articles sur les activités de ventes d’armes et de « gateways » de télécommunications internationales » de François-Régis Tézé, de la Tanzanie au Niger. Selon nos confrères, les gateways uniques seraient une manne. Ceux qui les promeuvent proposent à des chefs d’Etat de confier l’exclusivité du traitement des flux d’appels téléphoniques entrants et sortants d’un pays à une société privée. En échange, cette dernière reverse une partie de ses revenus au régulateur local et aux opérateurs de téléphonie locaux, puis répartit le reste, c’est-à-dire le profit, entre elle-même et surtout quelques personnes désignées pour l’importance de leur contribution à ce merveilleux résultat. La « gateway » agit comme une barrière de péage électronique, inégalable pompe à fric, concédée par le despote local à une société privée qu’il choisit. Officiellement, elle contribuerait à contrôler le flux entrant de chaque opérateur mobile afin de lui appliquer une taxe et améliorer la qualité des communications téléphoniques du pays, même si, dans les faits elle pousse naturellement les acteurs locaux à vouloir frauder plus et mieux.

Des mois après la publication de deux articles sur les activités de François-Régis Tézé, la rédaction de Citizen Kane a reçu d’un petit cabinet de conseil en communication marseillais, mandaté par le vendeur d’armes, un étrange repenti portant sur la partie apparemment la plus respectable de ses activités, celle des fameuses « gateways internationales » :

« Il s’agit de deux articles (ndlr : de Citizen Kane) ayant pour objet le développement d’investissements dans les opérateurs de télécommunications dans les pays en voie de développement.

Mon client (ndlr : François-Régis Tézé) a effectivement participé à cet investissement, dans le but de relancer le développement les télécommunications au niveau national.

 Ainsi, si le gateway unique a eu pour conséquence des effets pervers dans ces pays dû à la libéralisation brutale et non maîtrisée de l’accès aux Télécommunications Internationales, son intention n’était pas d’appauvrir les opérateurs nationaux. »

Et en apothéose :

« Homme d’affaire, François-Régis Tézé, n’a pas agi en sachant quelles seraient les conséquences de cet investissement ».

A quoi fait donc diable référence le cabinet de communication de François-Régis Tézé ? Au fameux Hussein Safiedinne, propriétaire de Metalco Industries (Zambie), intervenu en tant que représentant d’une « direction internationale » de la société de François-Régis Tézé (GEMDT) pour la signature d’un prétendu contrat de licence de télécommunications avec le ministère des PTT de Guinée-Conakry, avant que l’Etat guinéen ne porte plainte pour faux, usage de faux et escroquerie ? Ou aux récents problèmes de reversements financiers survenus au Tchad dans l’affaire SOTEL-Invivent Tchad ?

Franchement, pouvions-nous décemment priver nos chers lecteurs de la solennité d’une telle demi confession ? Sacré Tézé !

(*) Les fautes d’orthographes du cabinet de communication, iProtego, sont d’origine.

Explosion des frais bancaires et frais de tenue de compte.

Depuis le 1er janvier 2016, les banques généralistes ont décidé de vous faire payer des frais bancaires et frais de tenue de compte, voici les détails par banque :

Par JL Matthys

frais bancaires

Curieusement cela n’a pas fait la une des medias…
Curieusement, elles le font toutes en même temps
Curieusement, elles appliquent à peu près les mêmes tarifs

Je n’irai pas jusqu’à dire qu’il y a entente, contraire à la loi sur la concurrence, mais ça y ressemble fort…

Cette nouvelle forme de taxation pose questions:
– pourquoi les banques françaises ont elles besoin de plus d’argent? Présenteraient-elles des risques de faillite?
– cela a-t-il un lien avec la loi sur le Bail In, entrée aussi en vigueur le 1/1/2016? et qui permettra aux banques en faillite de légalement vous confisquer vos fonds en cas de faillite?
– cela a-t-il un lien avec l’effondrement des bourses? ou l’éclatement de bulles sur les produits dérivés?

Difficile à dire, mais les faits (et les frais) sont là. Evidemment cette augmentation moyenne de 77% des frais bancaires n’était pas annoncée par la fédération bancaire de dire dans son rapport 2014  que « Depuis plus de 10 ans, le prix des services bancaires évolue moins vite que l’inflation et moins vite que le prix de l’ensemble des services (Insee) ». Toujours aussi fiable l’Insee pour mesurer l’inflation…

Mais si on multiplie 100 millions de comptes par 24€, cela fait 2,4 milliards d’euros que les banques vont ponctionner sur les comptes des français chaque année, sans pour autant apporter plus de services, juste parce qu’elles le peuvent, et qu’elles le font en même temps.

La police de Vienne alerte d’une menace terroriste sur l’Europe.

Alertée par un service de renseignement ami dont elle tait le nom, la police de Vienne informe de la possibilité d’un attentat dans une capitale européenne avant la Saint-Sylvestre qui pourrait intervenir par voie de fusillade ou au moyen d’explosifs.

Vienne

L’Europe entière est demeurée sous alerte terroriste depuis les attentats de Paris du 13 novembre.

Zahran Alloush Jaysh al Islam
Zahran Alloush Jaysh al Islam

Cette alerte intervient le jour même de la parution sur internet d’un enregistrement attribué à Al-Baghdadi aux termes duquel il appelle les saoudiens à se soulever contre leurs dirigeants, dénonce l’apostasie de la coalition de 34 Etats ligués contre l’EI et promet de faire de la « Palestine un cimetière pour les juifs ».

Pour autant, le calife auto-proclamé de l’EI n’évoque pas dans cet enregistrement les attentats de Paris.

La Russie, quant à elle, a atteint l’un de ses objectifs militaires en supprimant Zahran Alloush dont le mouvement rebelle, Jaysh al Islam régnait sur la banlieue Est de Damas.

Une coalition kurde et ses alliés syriens ont reconquis le barrage stratégique de Tishreen situé sur l’Euphrate au nord de l’EI qui alimente en électricité Alep.

 

30 millions de touristes en Thaïlande en 2015.

Le tourisme en Thaïlande a établi un nouveau record avec près de 30 millions de touristes. L’attentat de l’été 2015 n’a pas sensiblement infléchi la tendance non plus que la sévérité des organismes de contrôle aérien à l’endroit de la compagnie Thai Airways (dégradée en catégorie 2 par la FAA en raison du mépris de certaines règles de sécurité) si bien que l’industrie du tourisme représente désormais près de 15% du PIB.

Capture d’écran 2015-12-26 à 11.56.27

La Ministre du Tourisme et des Sports cible sur une nouvelle progression de l’affluence touristique en 2016 qui porterait à 32 millions le nombre de touristes au Royaume du Sourire. Le tourisme de haut de gamme, les femmes et les sportifs seraient la catégorie de touristes la plus prisée : le niveau atteint par le Royaume en matière de gastronomie, d’hospitalité et de tourisme médical invitant naturellement les touristes à des séjours plus longs et fréquents en Thaïlande.